2.3 Infections permanentes

 

Entre le 40e et le 120e jour de gestation, l'infection par un virus BVD ncp entraîne la naissance d'animaux infectés permanents. Ils propagent tout au long de leur vie de fortes concentrations de virus dans leurs sécrétions et leurs excrétions (salive, sécrétions nasales, urine, sperme, etc.) et jouent un rôle déterminant dans la diffusion du virus BVD. Ils sont de plus immunotolérant, car ne développent pas d'anticorps contre "leur" virus. Une grande partie des animaux IP ne présentent pas de symptômes cliniques apparents, ils ne peuvent donc être détectés que par des tests en laboratoire. D'autres animaux sont chétifs ou contractent des maladies secondaires (de natures respiratoires ou entériques). Les animaux IP sont des "candidats idéals" pour la Mucosal Disease, à l'issue toujours fatale. Si des animaux infectés permanents ont une descendance, celle-ci est systématique également infecté permanentLes animaux identifiés en tant qu'IP doivent, dans la mesure du possible, être éloignés sans délai du troupeau (voir aussi: Gestion ).

 

Vidéo: veau infecté permanent